Business

Comment ouvrir son propre pressing ?

Vous aimeriez lancer votre propre affaire en ouvrant un pressing professionnel ? Comment s’organiser ? Quelles formalités ? De quel équipement faut-il se doter ?  Découvrons-le ensemble.

Connaître le statut et le type de pressing à choisir

Avant par exemple de chercher du matériel de pointe comme une centrale vapeur professionnelle, commençons par le commencement. Souhaitez-vous être indépendant, avec votre propre enseigne, ou bien intégrer une franchise ? Comptez-vous proposer un service physique ou exclusivement en ligne ? Certains pressings décident de ne proposer leurs prestations qu’en ligne via un service d’enlèvement puis de relivraison chez les particuliers.

Évaluez donc bien les différentes options qui s’offrent à vous. Se lancer en indépendant comporte plus de risques, mais aussi plus de liberté qu’en étant sous les directives d’un franchiseur (sans oublier les droits d’entrée et redevances mensuelles auprès de la franchise).

Il existe également différents types de pressings : le lavage classique (avec un service dit « traditionnel » et un autre dit « ‘économique ») et l’aqua nettoyage. Ce dernier utilise des produits plus respectueux de l’environnement et permet de mieux maîtriser ses consommations d’eau et d’électricité.

Les formalités administratives

Avant toute chose, il vous faudra choisir le statut de votre société. Pour exercer en tant que personne physique, choisissez le statut d’entreprise individuelle ou d’entreprise individuelle à responsabilité limitée. Pour exercer en tant que personne morale, vous aurez le choix entre davantage de statuts (SARL, EURL, SAS, SASU).
N’hésitez pas à vous rapprocher d’un professionnel en la matière pour adopter le statut le plus adéquat à votre projet.

Vous devrez ensuite définir le nom de votre société et son appellation commerciale (qui peuvent être les mêmes), ouvrir un compte bancaire à titre professionnel, immatriculer votre nouvelle entreprise au RCS de la chambre de commerce et d’industrie dans le cas d’une entreprise individuelle et rédiger les statuts de votre entreprise ainsi que l’annonce légale.

Choix de l’emplacement

Ce choix est crucial pour la réussite de votre activité. Prenez le temps d’étudier la densité de population, la concurrence alentour, l’évolution possible, la zone de chalandise… Si vous ouvrez un nouveau pressing (au lieu d’en reprendre un), veillez à choisir un local dans un lieu fréquenté, facilement accessible et visible, bénéficiant de places de parking proches. En termes de taille de local, on conseille d’opter pour entre 60 et 100 m². Le loyer de celui-ci devra représenter le deuxième ou troisième poste de dépenses de votre entreprise. Louez-le idéalement sous la forme d’un bail 3/6/9 traditionnel.

Si vous préférez acheter votre local, prévoyez une quinzaine d’années pour l’amortissement.

Les équipements  

Une fois votre local disponible, place aux équipements ! Prévoyez à minima une machine à laver capacité 9 kilos pour du petit linge, une autre de 18 kilos pour le linge plus volumineux type couettes ou rideaux, ainsi que les matières plus fragiles. Il vous faudra aussi un séchoir électrique à évacuation, capacité 16 kilos pour sécher tout type de linge sans risque de l’endommager.

Prévoyez bien sûr aussi des tables à repasser, idéalement chauffantes, aspirantes et soufflantes, une cabine pour le détachage ainsi qu’un mannequin de repassage. Une centrale vapeur professionnelle vous facilitera d’autant plus le repassage.

Enfin, les équipements concernent aussi tout ce qui a trait à l’accueil client : espace relationnel avec comptoirs et assises. Prévoyez aussi de quoi assurer la manutention du linge avec des corbeilles, chariots, penderies et étagères de rangement.

Vous pourriez également aimer...